Consommation importante de son de blé, en tenir compte dans le bilan énergétique?

Aller en bas

Consommation importante de son de blé, en tenir compte dans le bilan énergétique? Empty Consommation importante de son de blé, en tenir compte dans le bilan énergétique?

Message  nathalie78 le Lun 30 Sep 2013 - 18:51

Bonjour!

Je connais une personne qui, pour des problèmes de constipation, consomme une forte quantité de ces fameuses céréales en brindille (que certaines personnes assimilent à du foin ou de la paille d'ailleurs mrred ). Elle en prend un gros bol au petit déjeuner et au goûter, son paquet lui fait seulement 3 ou 4 jours:shock: 

Heureusement, sur le plan des micronutriments, vu que ces céréales sont enrichies et en plus consommées en dehors des repas principaux, elle ne devrait pas avoir de carences (ce qui pourrait arriver en raison de l'acide phytique du son).

Ce qui est assez étonnant, c'est que cette personne prenait juste les 2 repas principaux par jour (bon, bien copieux et complets, du type viande-féculents-légumes-fromage-pain et fruit ou part de gâteau au déjeuner et au dîner), et depuis qu'elle a introduit ces 2 bols de "brindilles", car après avoir essayé différents laxatifs, suite à mon conseil de manger plus de fibres plutôt, elle n'a pas pris de poids. Et cela fait bientôt 3 mois...Avec quand même un apport énergétique supérieur, vu qu'elle ne mange pas moins aux repas principaux.

Effectivement, j'ai eu l'occasion de passer quelques jours avec cette amie, elle a toujours le même bon coup de fourchette aux repas principaux Laughing 

Du coup, je me pose la question suivante : si des patients consomment du son de blé, doit-on en tenir compte dans leur bilan énergétique?

Certes, il y a les calories des fibres insolubles à ôter, contrairement à ce qui indiqué sur le paquet (quand on calcule, on voit qu'il est attribué 2kcal/g de fibres, ce qui est valable pour les fibres solubles dégradées par les bactéries du côlon, mais pas pour les fibres insolubles).
Après on peut penser que les protéines et lipides du son sont peu absorbés, et que l'accélération du transit entraîne une certaine déperdition énergétique...compensée par le léger apport en sucre de ces céréales, d'où le poids stable.

Mais ce ne sont que des suppositions... Auriez-vous rencontré des cas similaires?

nathalie78
nathalie78
Tableau d'honneur
Tableau d'honneur

Féminin Messages : 1911
Age : 35
Localisation : IDF
Emploi/loisirs : Cru 2011
Humeur : Just Married!

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum