SOS anorexie/boulimie

Aller en bas

SOS anorexie/boulimie

Message  Delila le Sam 18 Avr 2015 - 17:48

Bonjour à toutes,

J'ai eu une consult avec un jeune homme ayant eu des antécedents d'anorexie mentale avec hospitalisations etc il y a quelques années. Il m'a dit avoir repris une alimentation et un poids normal.Alors forcément je m'interroge.


Lui prescrire un régime me poserait un sérieux problème de conscience professionnelle. Je pense peut être lui conseiller de combler ses fringales par des produits plus sains?
Peut on rediriger vers un psychanalyse/psychiatre en tant que diet ?

Un grand grand merci d'avance.


Dernière édition par Delila le Mar 25 Aoû 2015 - 13:48, édité 1 fois
avatar
Delila
P'tit nouveau
P'tit nouveau

Féminin Messages : 34
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS anorexie/boulimie

Message  Invité le Sam 18 Avr 2015 - 18:44

Je vais tenter une réponse qui s'éloigne peut-être un peu de la démarche diététique simple, mais qui pourrait éventuellement t'aider...

La micronutrition explique les pulsions sucrées du soir par un déficit en sérotonine, neurotransmetteur permettant la prise de recul parfois aussi connu sous le nom "d'hormone de la sérénité". Cliniquement, ce déficit sérotoninergique se manifeste par conséquent par un manque de recul. Il peut s'agir d'irritabilité, de dépression ou... de pulsions sucrées !

La logique micronutritionnelle pour éviter ce déficit survenant fréquemment le soir est d'apporter par l'alimentation du tryptophane, acide aminé précurseur de la sérotonine.
L'apport du précurseur vers les coups de 16h permettrait donc de réhausser les taux de sérotonine et de calmer les pulsions sucrées du soir, et aide éventuellement à lutter également contre les problèmes de sommeil.

Le problème de l'approche micronutritionnelle est qu'elle n'est pas systématiquement validée scientifiquement (le déficit en sérotonine est prouvé, mais il peut-être que l'apport de tryptophane n'est pas scientifiquement validé pour corriger ce déficit, point à vérifier).

Mais même si ce n'est pas forcément validé, cette approche a le mérite de donner à ta patiente une explication et un moyen d'agir qui peut au moins lui donner une impression de contrôle ! Et c'est déjà beaucoup Smile

Surtout que les sources naturelles de tryptophane (et les glucides permettant de faire pencher la compétition tyrosine/tryptophane en faveur de ce dernier) sont parfaitement compatibles avec un goûter !

L'avantage : prendre une collation contenant du tryptophane (chocolat, noix de cajou par exemple) et légèrement sucrée permet aussi à ta patiente de profiter d'une ration plaisir contrôlée. Elle n'aura donc pas à lutter contre son envie de sucré, ce qui permet d'éviter la frustration et le risque de craquer...

Voilà, sans vouloir remplacer le rôle du psy dans cette histoire, je pense que lui donner un moyen d'avoir un sentiment de contrôle sur ses envies serait bénéfique.
Surtout que l'étude du comportement alimentaire démontre aujourd'hui réellement l'importance des différentes hormones sur la prise alimentaire spontanée... dépassant la raison Smile

Si tu t'en remets à cette approche, je pense qu'il est essentiel de bien lui expliquer le mécanisme en jeu afin qu'elle puisse justement comprendre puis gérer par elle-même !

Sinon... bon courage !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS anorexie/boulimie

Message  Brigitte le Dim 19 Avr 2015 - 8:12

Je confirme ce que viens de dire cardenier, collation avec amandes, noix, chocolat noir, fruits....et si cela ne suffit pas il existe des compléments alimentaires à base de tryptophane qui marchent très bien.
ta patiente est surement déficitaire en sérotonine car dans un régimes très contrôlé en glucides, or les glucides sont indispensables à la synthèse de ce neurotransmetteur.
il faut aussi vérifier qu'elle ne soit pas déficitaire en magnésium, fer, acides gras oméga 3, vit B.
avatar
Brigitte
Modératrice
Modératrice

Féminin Messages : 1819
Age : 53
Localisation : Haut Rhin
Emploi/loisirs : Diététicienne libérale et infirmière de formation initiale
Humeur : bientôt accro au forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS anorexie/boulimie

Message  osmoz-one le Dim 19 Avr 2015 - 8:28

La prise en charge diététique ne peut pas être efficace, sans l'association d'une prise en charge psychiatrique...
Souvent les périodes de compulsion sont suivie de vomissement, ou de sport intensif, car les personnes anorexiques ont tendance à culpabiliser d'avoir mangé autant de calories donc il faut éliminer...

Sans le déclic de changement, leur principal objectif est d'avoir des apports énergétiques le plus bas possibles, et si ils ne le sont pas, d'augmenter au maximum les dépenses.
avatar
osmoz-one
Bon point
Bon point

Féminin Messages : 288
Localisation : Marseille
Emploi/loisirs : Passionnée de photographie et de cuisine
Humeur : Diététicienne 2013 :D !!!

http://elfaivre.wix.com/fiche-bts-dietetique

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS anorexie/boulimie

Message  Delila le Dim 19 Avr 2015 - 17:38

Merci beaucoup pour vos réponses, elles me sont d'une aide précieuse !!!
Effectivement, je ne connaissais pas ce mécanisme lié à une carence en sérotonine. C'est trés intéressant!

Concrétement, pensez vous que je devrais lui proposer d'essayer la prise d'un goûter riche en tryptophane pour 3-4 semaines et au prochain rdv, la rediriger vers un psy si persistance des pulsions ?

Je ne voudrais pas comettre d'impair car je sais que le patiente va certainement boire mes paroles et que ce que je vais lui dire peut avoir un impact sur son comportement alimentaire (positif j'espère, négatif potentiellement).

Mesdames les diet, je m'en remet à votre expérience! Smile


Dernière édition par Delila le Mar 25 Aoû 2015 - 13:49, édité 1 fois
avatar
Delila
P'tit nouveau
P'tit nouveau

Féminin Messages : 34
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS anorexie/boulimie

Message  nathalie78 le Lun 20 Avr 2015 - 7:24

Les pulsions sucrées peuvent aussi provenir d'un manque glode féculents dans la journée et de repas trop éloignés. Les personnes anorexiques ont ainsi tendance à éviter le pain, car jugé source de calories inutiles et "facile" à éviter, car à côté de l'assiette... Et aussi à ne faire qu'un ou 2 repas par jour.
avatar
nathalie78
Tableau d'honneur
Tableau d'honneur

Féminin Messages : 1911
Age : 33
Localisation : IDF
Emploi/loisirs : Cru 2011
Humeur : Just Married!

Revenir en haut Aller en bas

Re: SOS anorexie/boulimie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum